Article paru dans le Télégramme du 27 octobre 2014

D.S.R : F.C Châteaulin - F.C Baud : 5-3 Châteaulin d’attaque !
   Pourtant le FC Baud faisait mouche sur le premier corner, Le Gosles trompait Le Hir de la tête (2’). Les visiteurs n’avaient pas trop le temps de savourer. Boivin transformait le penalty pour une faute de main de Burban (8’) et Labat faisait briller sa pointe de vitesse. Rousseau était obligé de constater les dégâts (14’).
   Quand ce n’était pas Labat, c’était de nouveau Boivin, servi par Nedelec, qui aggravait le score (20’). Les visiteurs ne perdaient pas pied et refaisaient surface. Léostic distillait un bon ballon pour Robino dont le lob ajusté permettait aux Morbihannais de revenir dans la partie (23’). Le Mentec égalisait même avant la pause sur coup franc (44’).
Cinq buts en une heure !
   Pas de temps mort à la reprise, Labat convertissait en but une remise de la tête de Nédelec, sur un corner de Kervéan (46’). Les locaux faisaient le forcing et enfonçaient le clou par Boivin à la conclusion d’un rush de Lagadec (58’).
   Le FC Baud ne revenait pas. Cinq buts en une heure de jeu ! C’est ce qui s’appelle être d’attaque !
La fiche technique : 
Arbitre : M. Le Galliou (Kernilis).
Entrées payantes : 64.
Buts :
F.C Châteaulin : Boivin (8’, 20’ et 58’), Labat (14’ et 46’);
F.C Baud : Le Gosles (2’), Robino (23’), Le Mentec (44’).
Avertissements :
F.C Châteaulin : Boivin (42’), Kerlidou (56’);
F.C Baud : Burban (8’), Tanguy (32’), Barbier (38’), Le Gosles (66’), Pasco (73’), Le Mentec (83’).
D.S.R : F.C Châteaulin - F.C Baud : 5-3 Châteaulin d’attaque !

Article paru dans le Ouest France du 27 octobre 2014

Baud impuissant

Simon Kerlidou et les Châteaulinois ont pris le meilleur sur les Baldiviens. | Daniel Sainthorant

DSR. Châteaulin - Baud : 5-3. Étouffés par leurs adversaires, les Baldiviens se sont logiquement inclinés face aux Châteaulinois.


C'est le plus logiquement du monde que Châteaulin s'est imposé sur son terrain face à Baud. Il faut dire que dans l'animation offensive, l'équipe sud-finistérienne qu'on a vu évoluer hier après-midi n'a que peu d'équivalent à ce niveau. Les Morbihannais pourtant réputés pour leur solidité défensive peuvent en témoigner. Et pourtant, ce sont bien les visiteurs qui ouvraient la marque, Le Gosles venant couper au premier poteau un corner de Burban (0-1, 2').
Qu'à cela ne tienne ! Les joueurs de Didier Hascoët revenaient rapidement dans la partie après que Boivin eut transformé un penalty obtenu à la suite d'une main de Le Galliot (1-1, 10'). Loin de se contenter de ce retour, les locaux accentuaient la pression. Et leur habileté à trouver des espaces dans la défense adverse allait être rapidement récompensée. C'est d'abord Labat bien lancé par Boivin qui venait tromper Rousseau (2-1, 16') avant que Boivin servi cette fois par Nédélec ne vienne se jouer à son tour du gardien visiteur (3-1, 22').
Mais alors que l'on se demandait à quelle sauce allaient être dévorés les Morbihannais, Robino prenait la défense locale à revers et s'en venait battre Le Hir (3-2, 25'). Mieux, dans les arrêts de jeu, le défenseur central Le Mentec égalisait sur coup franc (3-3, 45'). Plutôt bien payé au regard de la domination châteaulinoise.
Mais une des vertus des coéquipiers d'Olivier Cornec, c'est de ne rien lâcher. Et la deuxième mi-temps avait à peine commencé que de nouveau le duo Nédélec/Labat faisait des siennes, le premier dans le rôle du passeur, le second dans celui du finisseur (4-3, 46'). Peu après, c'est Boivin idéalement lancé par Lagadec qui en rajoutait une couche (5-3, 58'). Dès lors, Baud accusait le coup tandis que Châteaulin maintenait son emprise sur la partie.
CHÂTEAULIN - BAUD : 5-3 (3-3).
Arbitre : M. Galliou.
BUTS. Châteaulin : Boivin (10'sp, 22', 58'), Labat (16', 46'). Baud : Le Gosles (2'), Robino (25'), Le Mentec (45').
Didier Hascoët (entraîneur de Châteaulin) : « La partie était mal engagée mais mentalement, on ne lâche rien et on a su revenir dans le match. C'était important de gagner sur notre terrain pour bonifier le nul obtenu la semaine dernière à Pontivy. »
Christian Guegan (entraîneur de Baud) : « Je ne remets pas en question la victoire châteaulinoise d'autant qu'en seconde période nous n'avons rien proposé dans le jeu. En revanche, les six avertissements que nous avons reçus nous ont empêchés d'être plus présents dans les duels. »

Article paru dans le Télégramme du 24 octobre 2014

Olivier Cornec et les Châteaulinois veulent se montrer plus efficaces, dimanche, contre Baud. Photo Fanch Hémery


DSR   Une dynamique à maintenir 
24 octobre 2014 

Après la belle moisson de la quatrième journée, les Finistériens veulent garder le rythme. Le FC Châteaulin se mesurera au FC Baud. Un gros morceau pour le onze de Didier Hascoët : « On est sur trois nuls et une victoire, c'est cohérent, mais d'un point de vue comptable, ça reste moyen ! A domicile il faudra gagner et bonifier le bon match nul de Pontivy ». Après avoir lourdement chuté deux journées de suite, le CEP Lorient accueillera les Paotred Dispount. Un leader qui pense déjà au choc face à Carnac : « Avant de recevoir Carnac, il faudra faire un résultat à Lorient. Je retrouve mon attaque type. Absent dimanche, Mathieu Leroux sera du voyage », annonce Florent Philippe. Pour l'AS Plouhinec, le déplacement à Carnac sera intéressant à jouer. « Le match sera compliqué, mais le groupe a déjà lutté contre des gros calibres et s'en est souvent bien sorti ! Il y a du potentiel dans cette équipe et dans l'adversité elle ne lâche jamais », confie Laurent Marsac. Quimper-Quiberon est reporté, Coupe de France oblige. Le QKFC ira à SaintBrieuc Ginglin. 

Le programmeDimanche 26 octobre 2014 : 15h30 : Carnac FC - Plouhinec AS ; Lorient Cep - Ergué Gabéric PD ; Châteaulin FC - Baud FC ; Pontivy GSI 2 - Ploemeur FC 56 ; Lorient FOLCLO - Lorient FC56 3. 
Reporté : Quimper Kerf FC - Quiberon Saint-Pierre FC.

Article paru le 20/10/2014 sur Foot56.fr

Réduite à dix, la formation de Christian Guégan est tout de même parvenue à prendre deux points sur le terrain du FC Quiberon Saint-Pierre (1-1).
DSR - Verre à moitié plein ou à moitié vide pour le BAUD FC


Christian Guégan (entraîneur du Baud FC) : 
"Ce match est un peu la théorie du verre à moitié plein ou à moitié vide. Dès l'entame du match, nous menons sur un coup de pied arrêté et ensuite pendant une demi-heure nous avons des situations pour nous mettre à l'abri. Ensuite, l'arbitre prend une décision (carton rouge direct pour mon attaquant) qui change la physionomie du match. Derrière, Quiberon, en supériorité numérique, va avoir le monopole du ballon et égalisera à la 75e. Le score en restera la même si nous avons encore deux situations offensives à mieux gérer. Le bilan : une qualité de jeu qui se met en place, une équipe solidaire et une propension à parler et contester un peu trop présente face à des décisions un peu injuste à corriger. Malgré tout je suis fier de mes joueurs." 

Article paru dans le Télégramme du 19 octobre 2014

DSR. Quiberon - Baud : 1-1
 
Les premiers points quiberonnais
19 octobre 2014 

Entame cauchemardesque pour les Sardiniers qui voient les Baldiviens ouvrir le score sur leur première incursion. Sur un corner de Burban, Le Goslès, laissé libre de tout marquage au premier poteau, catapulte le cuir de la tête (0-1, 2'). Sur la remise en jeu, Goba, alerté par Le Baron, vient buter sur le portier Baldivien Rousseau qui détourne (3'). Le débat bascule lorsque le Baldivien Willy Le Corre se fait sévèrement exclure, coupable d'une faute sur le portier quiberonnais, Anceaux (40'). « L'exclusion sur un fait de jeu fait basculer le match et Quiberon revient alors logiquement au score. On a manqué de justesse dans la dernière passe », analysait l'entraîneur baldivien Christian Guégan. Juste avant l'heure de jeu, d'une frappe lourde, Coquillas trouve la transversale baldivienne (55'). Sur un mauvais renvoi défensif, Goba vient buter sur Rousseau qui repousse. Ouattara, opportuniste, remet les Quiberonnais dans le sens de la marche (1-1, 68'), l'égalisation récompensant une seconde période totalement à l'avantage des hommes de Jean-François Congratelle. « Il ne faut pas accabler les joueurs. Cela reste globalement positif. Je suis content de prendre les premiers points », se réjouissait l'entraîneur quiberonnais. 

La fiche technique 
Arbitre. Le Cornec Mathieu.
BUTS. Quiberon : Ouattara (68') ; Baud : Le Goslès (2'). 
Avertissements. Quiberon : Quillou (45'), Goba (63') ; Baud : Le Mentec (32'), J. Le Corre (71'), M. Pasco (71'). Exclusion : Baud : W. Le Corre (40').


Article paru sur le site http://actufoot56.fr/ le 18 octobre 2014

Share Button

DSR. Quiberon – Baud : 1-1. Mené d’entrée, Quiberon, en supériorité numérique, est parvenu à égaliser, sans finalement prendre le dessus sur une vaillante équipe baldivienne.
À la recherche d’un premier succès en championnat cette saison, les Sardiniers ne sont pas parvenus à leurs fins. La faute à une formation de Baud entreprenante d’abord, courageuse ensuite.
Sur le premier corner de la partie, Le Gosles lançait les débats en reprenant de la tête, au premier poteau, un corner bien tiré par Burban (0-1, 2′). Cueillis à froid malgré une belle tentative de Goba sortie dans la foulée par Rousseau, les Quiberonnais éprouvaient des difficultés face à un adversaire qui, en faisant preuve de davantage de précision offensive, aurait même pu alourdir la marque. À l’image de ce face à face manqué par Willy Le Corre, qui poussait trop le ballon et heurtait le gardien Anceaux (38′). Sur cette action, M. Le Cornec sanctionnait même l’attaquant visiteur d’un carton rouge !
En supériorité numérique, les Quiberonnais dominaient la seconde période. Coquillas touchait d’abord du bois sur une frappe puissante de vingt mètres, avant que Ouattara, profitant d’un raid de Goba repoussé par Rousseau, n’égalise en reprenant de la tête (1-1, 68′). Revenus logiquement au score, les joueurs de Jean-François Congratelle poussaient mais se heurtaient à une défense baldivienne méritante, les frappes de Goba (73′), Djalo (80′) n’accrochant pas le cadre, alors que les tentatives de Ouattara (78′) et encore Goba (87′) étaient captées par Rousseau.
Actufoot56.
QUIBERON – BAUD 1-1 (0-1).
Arbitre : M. Le Cornec.
BUTS. Quiberon : Ouattara (68′). Baud : Le Gosles (2′).
AVERTISSEMENTS.  Quiberon: Quillien (45′), Goba (62′). Baud: Le Mentec (32′), J. Le Corre (72′), Pasco (72′).
EXPULSION. Baud: W. Le Corre (39′).
Jean-François Congratelle (Quiberon) : « Encore un but pris d’entrée… C’est un résultat frustrant car c’est un match qu’on doit gagner. Nous nous sommes procuré des occasions en mettant une belle intensité, ce qui est quand même positif pour la suite de la saison. »
Christian Guégan (Baud) : « L’expulsion subie est le tournant du match. Ce fait de jeu fait que le match bascule. Nous aurions pu faire le break en première période avec plus de justesse offensive. C’est deux points de perdus même si Quiberon est logiquement revenu au score. »
Quiberon: Anceaux – Quillien, Fabre Malassis, Auffret, Kergosien – Djalo, Le Lay, Le Baron, Ouattara – Goba, Coquillas. Entrés en jeu: Henry, Garnier. Entraîneur: Jean-François Congratelle.
Baud: Rousseau – Tanguy, Le Corre J, Le Mentec, Guillome – Gouyette, Le Galliot, Maho, Le Gosles – Le Corre W, Burban. Entrés en jeu: Pasco, Robino, Bohelay. Entraîneur: Christian Guégan.

Article paru dans le OUEST FRANCE du 20 octobre 2014

Quiberon - Baud : 1-1



À la recherche d'un premier succès en championnat cette saison, les Sardiniers ne sont pas parvenus à leurs fins. La faute à une formation de baud entreprenante d'abord, courageuse ensuite.
Sur le premier corner de la partie, Le Gosles lançait les débats en reprenant de la tête, au premier poteau, un corner bien tiré par Burban (0-1, 2'). Cueillis à froid malgré une belle tentative de Goba sortie dans la foulée par Rousseau, les Quiberonnais éprouvaient des difficultés face à un adversaire qui, en faisant preuve de davantage de précision offensive, aurait même pu alourdir la marque. À l'image de ce face à face manqué par Willy Le Corre, qui poussait trop le ballon et heurtait le gardien Anceaux (38'). Sur cette action, M. Le Cornec sanctionnait même l'attaquant visiteur d'un carton rouge !
En supériorité numérique, les Quiberonnais dominaient la seconde période. Coquillas touchait d'abord du bois sur une frappe puissante de vingt mètres, avant que Ouattara, profitant d'un raid de Goba repoussé par Rousseau, n'égalise en reprenant de la tête (1-1, 68'). Revenus logiquement au score, les joueurs de Jean-François Congratelle poussaient mais se heurtaient à une défense baldivienne méritante, les frappes de Goba (73'), Djalo (80') n'accrochant pas le cadre, alors que les tentatives de Ouattara (78') et encore Goba (87') étaient captées par Rousseau.
QUIBERON - BAUD 1-1 (0-1).
Arbitre : M. Le Cornec.
BUTS. Quiberon : Ouattara (68'). Baud : Le Gosles (2').
EXPULSION. Baud : W. Le Corre (38').
Jean-François Congratelle (Quiberon) : « Encore un but pris d'entrée... C'est un résultat frustrant car c'est un match qu'on doit gagner. Nous nous sommes procuré des occasions en mettant une belle intensité, ce qui est quand même positif pour la suite de la saison. »
Christian Guégan (Baud) : « L'expulsion subie est le tournant du match. Ce fait de jeu fait que le match bascule. Nous aurions pu faire le break en première période avec plus de justesse offensive. C'est deux points de perdus même si Quiberon est logiquement revenu au score. »

Article paru dans le Télégramme du 17 octobre 2014

Article paru sur le site internet de la gazette le 17 octobre 2014

Article paru dans la Gazette du 3 octobre 2014

Article paru dans la Gazette du 3 octobre 2014

Article paru dans le Télégramme du 6 octobre 2014

Article paru sur le Ouest France du 06/10/2014

Baud s'en contente, Lorient sort déçu

 


DSR. Baud - FC Lorient (C) : 0-0. Les Baldiviens auraient cependant pu arracher la victoire en fin de rencontre mais leur ultime tentative a été repoussée par la transversale lorientaise.

 


Face à une belle équipe lorientaise, Baud a obtenu le partage des points au terme d'un match de bonne qualité avec de l'engagement. Les Lorientais sont les premiers à tirer avec Boyaux (11'), mais le gardien, Rousseau, veille au grain. Il sort encore vainqueur face à Bouanga (14') avant que Tanguy n'écarte le danger (34'). Les Baldiviens font mieux que résister et les dix dernières minutes de cette période initiale sont locales, avec des frappes de Robino (35', 39') mais elles ne sont pas cadrées. Les hommes de Christian Guégan s'offrent même la plus chaude tentative : Tanguy centre pour Le Goslès dont la frappe est renvoyée par un défenseur dans les pieds de Maho dont le tir se termine dans les bras du portier lorientais.
Après la pause, les Lorientais font le siège baldivien, mais la tête de Madec (51'), ou la frappe de Bouanga (55') ne trouvent pas le cadre et lorsque les tirs sont cadrés, Rousseau se met en évidence en stoppant une frappe de Diarra (61') ou du meilleur homme du match, Laurent (63'). Les Baldiviens dominent la fin de la rencontre et peuvent même arracher la victoire sur une tête de Le Corre (85') qui s'écrase sur la transversale avant que Rousseau ne garde sa cage inviolée sur une frappe de Le Meur (88') après avoir pris de vitesse la défense. Un partage des points pas immérité pour les locaux qui y ont cru jusqu'au terme de la rencontre.
BAUD - FC LORIENT (C) : 0-0.
Arbitre : M. Leroux.
Christian Guégan (Baud) : « Les deux équipes voulaient gagner le match. On a mis en place un nouveau système de jeu. On a assisté à un bon match de foot. »
Christian Le Dévéhat (Lorient) : « Sur le match, on a de quoi être déçu. Sur le nombre d'occasions, on doit remporter ce match. On a manqué de vivacité dans le jeu. Baud a été dangereux à la fin de chaque mi-temps. »

© 2011 BAUD FOOTBALL CLUB - COMPLEXE SPORTIF DU SCAOUET - Téléphone : 09 62 31 17 77 - 06 67 49 17 95 - E-MAIL : baudfootballclub@baudfc.fr