Article paru sur le Télégramme du 25 avril 2016

DSR. BAUD FC - CARNAC FC : 4-2

Baud dans la douleur

25 avril 2016

Grâce à leur victoire face aux Carnacois, Willy Le Corre, qui prend ici le...
Grâce à leur victoire face aux Carnacois, Willy Le Corre, qui prend ici le dessus sur Anthony Raton, et les Baldiviens ont conservé l'espoir de monter en DSE.
Les Baldiviens se sont difficilement imposés, dimanche, face à de coriaces carnacois. D'entrée, les Baldiviens se projetaient vers les buts de Carnac et B. Le Mentec obligeait Jouanno à se coucher (2'), tandis que W. Le Corre (3') ratait l'immanquable. Sur leur première incursion, les visiteurs ouvraient le score par Raton (11'), sur un ballon relâché par Rousseau. Après un nouvel échec de W. Le Corre à côté (21'), son frère, Johan, égalisait d'une astucieuse talonnade (28'). Le Carnacois Sagot tentait bien de redonner l'avantage aux siens (40'), mais W. Le Corre, lui, y parvenait juste avant la pause.

Le doublé pour Le Corre et Raton


Au retour des vestiaires, les hommes de S. Mahé mettaient la pression mais les efforts de Sagot, Le Blouch et F. Mahé nétaient pas récompensés. Rousseau sauvait son équipe, d'une claquette, sur un coup franc de J. Mahé. W. Le Corre, lancé dans la profondeur, s'offrait un doublé devant un Jouanno étrangement passif (82'). Fernandez alourdissait l'addition face à Jouanno, toujours mal inspiré (90' + 2'). La réduction du score de Raton (90' + 3') faisait regretter à S. Mahé une égalisation méritée à 2-2. Guégan se désolait d'avoir vu son équipe inhibée, mais espérait une possible finale face à Theix.

La fiche technique
Arbitre : M. Gouttefangeas.
BUTS. Baud : J. Le Corre (28'), W. Le Corre (45' + 1', 82') Fernandez (90' + 2') ; Carnac : Raton (11', 90' + 3').
Avertissement. Carnac : F. Mahé (61').


Article paru sur le Télégramme du 19 avril 2016

Football jeunes. Une belle rencontre



Les demi-finalistes en catégorie U11 : Baud (au premier plan) et Theix, avec le...
Les finalistes en catégorie U11 : Baud (au premier plan) et Theix, avec le trophée pour le gagnant de la finale : au second plan sur la droite, Quentin Le Gal (arbitre international), Olivier Jagu et François Rio : à gauche, le coach de l'équipe de Baud.

Le complexe de Brestivan accueillait, samedi, la sixième édition du challenge Jean-Yves Jiquel, réservé aux catégories U11 et U13. 50 équipes ont participé cette année : les 500 jeunes âgés de 9-12 ans ont donné le meilleur d'eux-mêmes au fil de la journée. À 17 h, seuls les finalistes U11 étaient connus (Theix C/Baud), les quatre équipes U13 n'étant pas encore départagées. « C'est un tournoi interrégional pour la première fois », a précisé François Rio, responsable du tournoi de et entraîneur salarié de l'Avenir de Theix-Football : « On a un club de Loire-Atlantique, le FC 3-Rivières, et des clubs morbihannais principalement (deux Finistériens, Ergué Gabéric et Trégunc) ; à Theix, les U10-U11 sont entraînés par Olivier Jagu et les U12-U13 par Samuel Demouly, tous deux éducateurs ». La rencontre amicale et sportive était sponsorisée par six partenaires principaux : chaque terrain, divisé en deux parties, affichant le nom d'un sponsor. Résultats : Theix gagne la finale U11 contre Baud ; Sulniac l'emporte contre Theix chez les U13.


Article paru sur le Télégramme du 18 avril 2016

Les Noyalais de Tanguy Pierre, qui tente de déborder Thébaud, n'ont pas pu faire mieux que match nul à domicile face à Baud.
 

DSR. MB NOYAL-PONTIVY - BAUD FC : 1-1

Dos à dos



La fin de match était sous tension et les deux équipes avaient la balle du KO au bout du pied. D'un côté, le Noyalais Marivain avait pris l'option de la passe plutôt que le tir (80') et de l'autre, la tête de Fernandez, au second poteau, était bien sauvée par Le Bihan (84'). Au final, le match nul n'arrange pas forcément les deux équipes, qui ont des objectifs différents. « Malgré notre nul, nous ne sommes pas encore sauvés car Elven a également fait un partage des points », explique l'entraîneur noyalais. De son côté, Christian Guégan regrette ce résultat : « On avait les moyens de mieux faire et, au lieu de cela, on perd deux points et surtout deux joueurs sur blessure. L'objectif sera de finir le plus haut possible, sans forcément parler de monter ». Après une première alerte à la demi-heure de jeu, les Baldiviens ouvraient la marque par l'intermédiaire de Le Gosle qui, après avoir effacé trois défenseurs, trouvait l'ouverture dans le petit filet (0-1, 36').
Les Noyalais avaient, eux aussi, eu leur mot à dire, notamment sur un coup franc direct de Hédée, détourné par Rousseau en corner (3') et une belle chevauchée de Le Gallo, conclue par une belle frappe juste à côté (29'). Les Noyalais poussaient en seconde période et parvenaient à percer la défense baldivienne. En effet, le portier visiteur effectuait une sortie hasardeuse à l'entrée de sa surface. Le ballon parvenait dans les pieds de Le Gallo, qui, des 30 m et dans un angle difficile, réalisait le lobe parfait (1-1, 63'). Dès lors, les deux formations se livraient une bataille sans merci au milieu de terrain, sans réellement parvenir à créer le danger, d'un côté comme de l'autre. « Baud est une équipe difficile à jouer avec ses grands gabarits, donc on peut se satisfaire de ce match nul malgré tout », estime Jacques Pichard. « Si nous gardons notre invincibilité, je suis un peu déçu du résultat pour les garçons », conclut Christian Guégan.

La fiche technique
Arbitre : M. Olivier (Saint-Sauveur).
BUTS. Noyal-Pontivy : Le Gallo (63'); Baud : Le Gosles (36').
Avertissements. Noyal-Pontivy : Onno (84'); Baud : Le Mentec K. (86').


Article paru sur le Ouest France du 18 avril 2016

 

Noyal-Pontivy - Baud FC : 1-1


  • Les Noyalais de Tanguy Pierre (à droite) sont parvenus à égaliser face au buteur baldivien, Tangui Le Goslès.
    Les Noyalais de Tanguy Pierre (à droite) sont parvenus à égaliser face au buteur baldivien, Tanguy Le Goslès. | Pascal Granger
Noyal-Pontivy préserve sa série d'invincibilité entamée le 7 février dernier. Le match vient tout juste de débuter que Dylan Le Gallo force le goal baldivien, Bastien Rousseau, à boxer en corner (2'). Le signal est reçu cinq sur cinq par les joueurs de Christian Guégan. À la pointe de l'attaque Willy Le Corre est contré par deux fois (10').

Même si les Noyalais tentent de desserrer le pressing, ils sont sous le feu de l'adversaire. Ainsi leur gardien, Christophe Le Bihan, sauvé par son poteau, conclut l'action par un arrêt réflexe (31'). Dylan Le Gallo (32') ou Florian Guillemot (33') essayent bien de porter le danger dans le camp visiteur sans succès. A vouloir trop bien relancer, la défense de Jacques Pichard, se fait reprendre et, sur un numéro de soliste de Tangui Le Goslès, encaisse le premier but de la partie (0-1, 37'). Une frappe enroulée du capitaine noyalais flirte avec la lucarne baldivienne juste avant le repos (43').

Au retour des vestiaires la troupe de Jacque Pichard campe dans le camp baldivien. Malgré une sortie hasardeuse de Bastien Rousseau personne n'en profite pour égaliser (47'), pas plus heureux Quentin Marivain dans sa tentative (60'). C'est sur un coup d'oeil de maître que Dylan Le Gallo, voyant le gardien adverse bien trop avancé, tente un lob audacieux qui termine dans le but vide (1-1, 64').

Bien que chaque équipe tentait de forcer la décision plus rien ne sera marqué.

NOYAL-PONTIVY - BAUD : 1-1 (0-1).

Arbitre : David Olivier.

BUTS. Noyal-Pontivy : Le Gallo (64'). Baud : Le Goslès (37').

Jacques Pichard (Noyal-Pontivy) : « L'équipe de Baud est une équipe difficile à jouer et faire un nul est satisfaisant. Nous avons eu les meilleures occasions et l'équipe s'est bien battue pour égaliser. »

Christian Guégan (Baud) : « Quand on mène au score, il y a forcément une certaine déception, mais avec deux blessés et une équipe de Noyal que l'on sait accrocheuse, il faut savoir se satisfaire d'un partage des points. »

Article paru sur le Ouest France du 11 avril 2016

ARTICLE PARU SUR LE TELEGRAMME DU 11 avril 2016

DSR. FC BAUD - GSI PONTIVY (B) : 2-1


Baud laborieux mais vainqueur

 


À l'entame de la rencontre, les deux formations n'avaient pas les mêmes objectifs. Continuer à tutoyer le haut du tableau pour Baud, se mettre à l'abri d'une éventuelle relégation pour la GSI. La première période fut illuminée par une combinaison Thebaud - Le Gosles (30') se terminant par une parade du gardien visiteur sur une frappe à bout portant de Willy Le Corre. Mis à part cet éclair, rideau intégral sur les opportunités, même si le vent et le terrain cahoteux ne se prêtaient guère à un jeu délié.

Le Métayer ouvre le score


Changement de décor dès le début du second acte avec une frappe puissante de Le Mentec (48'). La riposte pontivyenne générait un vent de panique chez les locaux. Tout d'abord, Faider s'infiltrait côté gauche et servait sur un plateau Bocher qui dévissait sa frappe (53'). Une minute plus tard, ce même Bocher lançait Ouedrago qui décochait un boulet de canon, détourné par Rousseau. Le Métayer récupérait le cuir et trompait le portier, pris à contre-pied (0-1, 54').


La fiche technique

Arbitre : 
M. Pillet.
BUTS. Baud : Le Gosles (66'), Robino (78'); Pontivy : Le Métayer (54').


ARTICLE PARU SUR LE TELEGRAMME DU 8 avril 2016

DSR  Des derbys à Baud et Elven


Si la TA Rennes (B) caracole en tête, la lutte fait rage pour la deuxième place entre Theix, Baud et Le Rheu. Les Theixois se déplacent chez une équipe d'Elven, dixième au classement qui se bat pour son maintien. Les joueurs de Thierry Le Floch visent ainsi la victoire pour recoller aux équipes classées juste devant eux, Guipry-Messac, Noyal-Pontivy et la GSI Pontivy (B). « On ne se met pas la pression, mais c'est clair que l'on a besoin de points pour s'en sortir », indique le technicien elvinois. « On encaisse moins de buts en ce moment. Mais on n'est pas maîtres de notre destin. Une victoire nous ferait du bien ! »

La GSI toujours pas maintenue


De son côté, la GSI Pontivy (B) n'est toujours pas sauvée. Une victoire sur la pelouse du voisin baldivien serait synonyme de grand pas vers le maintien. « Baud joue les premiers rôles et il y aura cette notion de derby. Il faudra être sérieux pour prendre des points. Sur les cinq derniers matchs, il nous faut deux victoires. Plus vite elles arriveront, mieux ce sera pour nous », estime Bertrand Jacques, le coach de Pontivy. Classé un cran au-dessus des Pontivyens, Noyal-Pontivy se déplace chez la lanterne rouge, alors que Séné doit s'imposer au Rheu s'il veut rêver de la deuxième place.
Le programme

Baud - GSI Pontivy (B) ; Le Rheu - Séné ; Elven - Theix ; Chartres-de-Bretagne - Noyal-Pontivy ; TA Rennes (B) - Carnac ; La Gacilly - Guipry-Messac.


© 2011 BAUD FOOTBALL CLUB - COMPLEXE SPORTIF DU SCAOUET - Téléphone : 09 62 31 17 77 - 06 67 49 17 95 - E-MAIL : baudfootballclub@baudfc.fr